preloader image
construction durable

RE 2020 & RT 2012, quelle différence ?

Bientôt 2021 et l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale 2020. Ce qui rendra de fait la RE 2012, en vigueur depuis 2013, caduque. Tous les constructeurs de maisons individuelles ont parfaitement intégré cette dernière et les habitations sont toutes conformes aux normes BBC c’est-à-dire, basse consommation. La RE 2020, qui sera applicable au 1er janvier prochain, va encore plus loin. Ceci afin de lutter de la manière la plus efficace possible contre le réchauffement climatique. Quelle différence y aura-t-il ?

 

Petit retour sur la RT 2012

La toute première réglementation thermique remonte à 1974. Celle de 2012 tendait à renforcer la première et s’applique à tous les bâtiments neufs, privatifs ou publics. Elle vise à limiter leurs besoins énergétiques. De nombreux points sont réglementés. Entrent en ligne de compte la surface des baies vitrées, des fenêtres et des portes, la perméabilité de l’air, les ponts thermiques. Ainsi que l’éclairage, le chauffage, la ventilation, la climatisation et la production d’eau chaude sanitaire. Ils sont calculés de façon à être le moins énergivores possible, le but étant de limiter la consommation d’énergie primaire à 50 kWh/m² par an, au maximum.

 

Demain, la RE 2020

La RE2020 va bien au-delà. Alors que les précédentes normes visaient une réduction de la consommation, celle-ci exigera des bâtiments à énergie dite passive, voire positive.

Qu’est-ce à dire ? Votre maison devra non seulement être économe en énergie, mais en plus, en produire plus qu’elle n’en consomme. Et plus précisément, elle devra posséder au moins un mode de production d’énergie.  

Les réglementations antérieures resteront applicables et les matériaux devront être au moins aussi performants qu’auparavant.

La différence portera sur l’encouragement qui sera fait pour l’installation de panneaux photovoltaïques et l’utilisation de matières non polluantes pour la production énergétique. Il est possible également d’envisager la végétalisation des toits et l’utilisation de la géothermie. Une attention particulière sera également apportée à l’orientation de la maison, afin de profiter d’un ensoleillement maximal.

 

La maison de demain sera écologique et connectée

Déjà largement utilisée jusqu’ici, la domotique fera partie intégrante des mesures prises pour la préservation de l’environnement. En effet, il sera ainsi aisé de programmer tous vos appareils électriques et vos modes de chauffage pour maîtriser votre consommation, ainsi que vos volets roulants, afin d’optimiser l’ensoleillement. L’avenir fera donc la part belle à la maison intelligente et prend l’allure d’une course à l’écologie, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour notre planète ! Découvrez vite nos plans et modèles de maisons pour trouver la maison écologique de vos rêves.

 

Découvrez nos plans et modèles à personnaliser Faites construire votre maison en Dordogne ou Gironde