preloader image

Construire en limite de propriété, quelles sont les règles ?

Propriétaire de son terrain, on peut avoir tendance à se dire qu’il est possible d’y construire à n’importe quel endroit. Surtout si l’on acquiert un terrain dont la surface est étroite et à peine supérieure à la superficie de la maison neuve que l’on souhaite bâtir. Il est effectivement possible de construire en limite de propriété, mais en respectant cependant quelques règles. Quelles sont-elles exactement ?

Construire en limite de propriété, un droit


Selon l’article R.111-19 du code de l’urbanisme, « Tout propriétaire a le droit de construire sur son propre terrain, jusqu’en limite de propriété, sans besoin de l’accord du propriétaire voisin ». Cependant, cela reste strictement réglementé par le même code de l’urbanisme. Il convient de s’y conformer, sous peine d’être assigné en justice et contraint par le tribunal de grande instance à des travaux de démolition. Notamment si la construction empiète, ne serait-ce que de quelques centimètres, sur la propriété du voisin. Il convient donc de faire appel à un géomètre pour se conformer au plan cadastral.

Le droit de construire en limite de propriété est donc encadré, même s’il est inaliénable. Ainsi, il convient de respecter les limites avec la voirie, les distances entre les constructions et les limites séparatives entre les deux terrains. Lorsque le permis de construire est délivré, il l’est toujours « sous réserve du droit du tiers ». Ce qui signifie qu’il peut être contesté par un recours des tiers.

Dans la pratique, des lois, mais aussi de la logique et du bon sens

Concrètement, une construction peut être soit construite soit en limite séparative, soit à une distance égale à la moitié de la hauteur du bâtiment projeté, avec un retrait minimum de trois mètres. Il peut cependant y avoir des restrictions dans le plan local d’urbanisme ou encore un règlement de résidence ou de lotissement. Il convient donc de se renseigner avant toute chose sur la réglementation locale.
Par ailleurs, si la maison du voisin, elle-même en limite de propriété, est munie d’une fenêtre, la distance de construction autorisée est de 1,90 mètre. Il sera alors impossible d’y accoler sa propre maison.
Dans tous les cas, indépendamment de toute loi, une règle de bon sens voudrait que l’on rencontre tout simplement son voisin. Autant ne pas entrer dans les conflits avant même de construire et lui exposer son projet. Cela permettra de commencer une relation de voisinage dans de bonnes conditions. Nos conseillers Maisons Omega vous aideront à définir la meilleure implantation pour votre future maison en fonction du terrain et du plan de maison choisi.

 

En savoir plus :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Découvrez nos plans et modèles à personnaliser Faites construire votre maison en Dordogne ou Gironde